Procès-verbal du Conseil d’Ecole extraordinaire du 11 décembre 2017

Présents :
M Lermine (Maire de Cresserons), Mme Caumont (Adjointe au Maire de Cresserons)
Mme Bézier, M Larsonneur, (conseillers municipaux membres de la commission scolaire à la mairie de Cresserons,), Mme Laborie (conseillère municipale de la Mairie de Plumetot)
Mmes Bordier, Delpeux, Foucher, Gorju, Lefèvre et Moro et Mr Bouché (représentants des parents),
Mmes Blanchet, Houdan, Laurent et Pommier (enseignantes) et Mme Diverchy-Le Guen (directrice école primaire).
Excusés :
Mme Berthelot-Bacot (Inspectrice de l’Éducation Nationale – circonscription Caen Nord), M Tarlet (Maire de Plumetot), Mme Marie (adjointe au Maire de Plumetot), Mme Ly, Mme Mas (conseillères municipales membres de la commission scolaire), Mme Mauger (psychologue scolaire) Mme Pitel (maître E), M Corberand (représentant des parents)

Ordre du jour et développement

Présentation de la proposition d’organisation du temps scolaire à la rentrée 2018 et vote.

Le Conseil Municipal du lundi 4 décembre a voté pour le retour à la semaine de 4 jours avec les horaires suivants :

Lundi : 8h45-12h00 et 13h45-16h30
Mardi : 8h45-12h00 et 13h45-16h30
Jeudi : 8h45-12h00 et 13h45-16h30
Vendredi : 8h45-12h00 et 13h45-16h30

Une discussion s’engage : certains parents élus auraient souhaité que la mairie réalise un sondage. Madame Caumont rappelle que la dernière concertation date de mars 2017. La fatigue importante des élèves en fin de semaine avait été mise en avant à cette occasion.
La discussion porte également sur les inégalités entre les communes et les écoles suite à la réforme : certaines communes ont eu des projets ambitieux (mais onéreux), d’autres communes n’ont pas eu les moyens de mettre en place des projets de qualité. De plus, le Maire rappelle que les écoles privées n’ont pas eu l’obligation d’appliquer la réforme (ce qui a été préjudiciable pour les écoles publiques).
D’autre part, l’organisation de ces Temps d’Activité Périscolaire représente un coût élevé pour la commune (environ 45000 € par an). Un parent élu souhaite savoir si les sommes évoquées seront à l’avenir consacrées à la politique « jeunesse » de la commune. Monsieur Lermine (Maire de Cresserons) explique alors aux membres du Conseil d’Ecole que la politique en faveur des jeunes est une priorité mais qu’il va falloir réaliser des investissements (ce qui n’a pu être fait vu les sommes consacrées à l’organisation des TAP pendant plusieurs années).

Vote des membres du Conseil d’école

Les membres du Conseil d’Ecole sont appelés à voter pour ou contre le retour à la semaine de 4 jours avec les horaires notés ci-dessus.

10 voix pour le retour à 4 jours, 2 voix contre.

La Directrice, en charge de la classe des TPS/PS/MS aimerait si possible que les élèves qui mangent à la cantine puissent être installés en salle de sieste dès leur retour à l’école (il n’est pas utile qu’ils jouent dans la cour de récréation juste avant d’aller dormir).

La séance est levée à 19h10.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)